20 mai 2017

Archives : la procession de clôture de l'Octave en 1987

Le pèlerinage de l'Octave se déroule chaque année durant deux semaines à Luxembourg. Cette quinzaine débute le troisième dimanche après Pâques. Cette fête religieuse, considérée comme la plus importante se déroulant au grand-duché, remonte au XVIIe siècle. Cette célébration conduit les pèlerins jusqu'à la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg où ils honorent la statue de la Vierge, Consolatrice des Affligés, patronne de la Ville de Luxembourg et du Grand-Duché. 

La famille grand-ducale y prend part chaque année, le dernier jour de la quinzaine, soit le cinquième dimanche après Pâques. Le matin, une messe pontificale est célébrée en la cathédrale. La procession de clôture de l'Octave est considérée comme le point d'orgue de cette quinzaine. Durant l'après-midi, plusieurs membres de la famille grand-ducale prennent part à cette procession dans les rues de la capitale. Ensuite, ils apparaissent au balcon du palais grand-ducal pour saluer la foule et assister à une aubade.   

Voici quelques clichés pris lors de l'Octave 1987. Comme le montrent ces photographies, le grand-duc Jean et le grand-duc héritier Henri portaient l'uniforme lors de la messe pontificale puis lors de la procession de clôture, ce qui n'est aujourd'hui plus le cas pour les hommes de la famille. Cette année-là, le grand-duc héritier Henri et la grande-duchesse héritière Maria Teresa avaient emmené leur fils aîné Guillaume lors de la procession de clôture. Sa cousine l'archiduchesse Marie-Christine d'Autriche, l'aînée des enfants de la princesse Marie-Astrid de Luxembourg, était également de la partie. Lors de l'apparition au balcon du palais grand-ducal, le prince Félix, deuxième fils des héritiers, avait rejoint le reste de la famille. 








15 mai 2017

Le mariage civil de la princesse Marie-Gabrielle de Nassau

Ce 15 mai 2017, la princesse Marie-Gabrielle de Nassau et Antonius Willms se sont mariés civilement à l'hôtel de ville de Luxembourg. La bourgmestre Lydie Wurth-Polfer officiait lors de cette cérémonie. La famille grand-ducale s'était auparavant retrouvée au palais pour une photo de famille sur les marches de l'escalier d'honneur.

La Ville de Luxembourg, où est officiellement domiciliée la princesse Marie-Gabrielle, avait déjà enregistré la publication officielle du mariage le 22 mars. La date du mariage civil au grand-duché n'a sans doute pas été choisie au hasard puisque le même jour le prince Jean de Luxembourg, le père de la mariée, fêtait son 60e anniversaire.

Le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa assistaient à la cérémonie, tout comme le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie, ainsi que le prince Louis et la princesse Alexandra de Luxembourg. La princesse Margaretha, qui célébrait également son 60e anniversaire, figurait également parmi les invités, accompagnée de ses trois enfants Marie Anunciata, Marie-Astrid et Josef-Emmanuel de Liechtenstein. La princesse Marie-Gabrielle avait choisi son frère Constantin comme témoin. Le choix du marié s'était porté sur son frère Johannes Willms.

Dans la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg
Photo : Anouk Antony / Luxemburger Wort
Après le mariage civil, le couple et la famille grand-ducale se sont rendus jusqu'à la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg où ils ont été accueillis par l'archevêque Jean-Claude Hollerich. La princesse Marie-Gabrielle y a offert son bouquet à la statue de Notre-Dame de Luxembourg qui placée sur un autel dans le chœur central de l'édifice chaque année, à cette période, dans le cadre des célébrations de l'Octave.

Le mariage religieux sera célébré en été dans la Finca Llanos de Belvis, située à Istán, dans la province de Malaga. Cette propriété appartient à Alejandro Gamazo y Hohenlohe, beau-frère du marié.

Evénement familial au Grand-duché de Luxembourg ce lundi 15 mai 2017 : le Mariage civil de Son Altesse Royale la...
Posted by Place Royale - RTL TVI on Monday, May 15, 2017
Photo de famille
Premier rang (de g. à d.) : le prince Constantin de Nassau, la princesse Marie-Gabrielle de Nassau, M. Antonius Willms et M. Johannes Willms
Deuxième rang (de g. à d.) : Mme Hélène Vestur, le prince Jean de Luxembourg, la grand-duchesse Maria Teresa et le grand-duc Henri, M. et Mme Hayo Willms
Troisième rang (de g. à d.) : le prince Louis de Luxembourg, la princesse Margaretha de Liechtenstein, le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie, la princesse Alexandra de Luxembourg et le prince Wenceslas de Nassau
Quatrième rang (de g. à d.) : la princesse Maria Anunciata de Liechtenstein, Melle Anna Sophie Willms, M. et Mme Alejandro Gamazo y Hohenlohe, le prince Carl-Johann de Nassau, le prince Josef-Emanuel de Liechtenstein et la princesse Marie-Astrid de Liechtenstein

Pour (re)lire les biographies des époux : lien

10 mai 2017

Les festivités célébrant les 80 ans du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège

Les 9 et 10 mai 2017, le gotha européen était convié aux festivités organisées à l'occasion des 80 ans du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège. La famille royale belge était représentée par le roi Philippe et la reine Mathilde et la famille grand-ducale par le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa, ainsi que par le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie. Quelques jours plus tôt, ils avaient déjà assisté à la célébration privée des 50 ans du roi Willem-Alexander des Pays-Bas à La Haye puis à Wassenaar. Peu de clichés avaient filtré de ce week-end, contrairement aux festivités en l'honneur couple royale norvégien qui étaient publiques comme c'est habituellement le cas dans les monarchies scandinaves.

Le 9 mai en soirée, la famille royale norvégienne et leurs invités sont apparus aux balcons du palais royal d'Oslo. Un concert était alors organisé sur la place faisant face à la résidence officielle du roi Harald V et de la reine Sonja. Le premier avait déjà fêté son 80e anniversaire le 21 février, tandis que son épouse passera ce cap le 4 juillet. Mais comme en 1997, le couple royal a choisi de célébrer de manière conjointe ce double anniversaire. Pour les 60 ans du couple royal, le roi Albert II et la reine Paola avaient effectué le déplacement en Norvège en compagnie du prince Laurent, tandis que le Luxembourg était représenté par le grand-duc Jean et la grande-duchesse Joséphine-Charlotte et par le grand-duc héritier Henri et la grande-duchesse héritière Maria Teresa. Dix ans plus tard, en 2007, le roi Harald et la reine Sonja avaient par contre opté pour des célébrations distinctes en février et en juillet.




Après le concert, les convives ont pris part à un dîner de gala lors duquel se sont exprimés le roi Harald et la reine Sonja, ainsi que leurs deux enfants Haakon et Märtha Louise. Le prince héritier norvégien s'est d'ailleurs rasé la barbe au cours de cette soirée. L'avait-il promis à ses parents dans son discours ? Lors de cette soirée, la reine Mathilde portait pour la seconde fois une robe rouge signée Armani, une création qu'elle avait choisi pour la première fois lors du dîner de gala offert en l'honneur de la visite d'Etat des souverains jordaniens en 2016. La reine Mathilde arborait des bijoux hérités de la reine Fabiola qu'elle porte désormais régulièrement : le diadème de diamants créé par Wolfers, un bracelet de rubis et diamants et une paire de pendants avec perles. Une broche qu'elle a déjà porté à plusieurs reprises depuis l'accession au trône de son époux, mais dont l'origine est inconnue, rehaussait son ruban de l'Ordre de Saint-Olav.

La grande-duchesse Maria Teresa avait opté pour le diadème de diamants offert par la Société Générale de Belgique à sa belle-mère Joséphine-Charlotte à l'occasion de son mariage en 1953. Adepte également du recycle de ses tenues vestimentaires, l'épouse du grand-duc Henri avait ressorti le manteau qu'elle avait déjà porté en 2001 au mariage du prince héritier Haakon de Norvège. Le choix de sa belle-fille Stéphanie s'était porté sur le diadème avec saphir de la grande-duchesse Adélaïde-Marie. Elle l'avait assorti à un collier et à une paire de boucles d'oreilles en saphirs et diamants. C'était la première fois que la grande-duchesse héritière arborait cette parure (le collier est transformable en diadème) qu'affectionnait la grande-duchesse Joséphine-Charlotte. Elle avait également épinglé une broche aux motifs végétaux provenant des collections grand-ducales. 



Les petits-enfants du couple royal norvégien (de g. à d.) : Emma Tallulah Behn, Leah Isadora Behn, Maud Angelica Behn, la princesse Ingrid Alexandra de Norvège et le prince Sverre Magnus de Norvège

Au premier rang (de g. à d.) : la princesse Astrid de Norvège, la reine Máxima et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas, le prince Albert II de Monaco, la reine Silvia et le roi Carl XVI Gustaf de Suède, la reine Sonja de Norvège et le roi Harald V de Norvège, la reine Margrethe II de Danemark, le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg, le roi Philippe et la reine Mathilde des Belges, le président finlandais Sauli Niinistö et le président islandais Guðni Th. Jóhannesson

Au second rang (de g. à d.) : lady Elizabeth Anson (fille de la princesse Anne de Danemark), reine Anne-Marie de Grèce, la princesse Beatrix des Pays-Bas, le prince Daniel et la princesse héritière Viktoria de Suède, la princesse héritière Mette-Marit et le prince héritier Haakon de Norvège, la princesse Märtha Louise de Norvège, le prince héritier Frederik et la princesse héritière Mary de Danemark, Madeleine Bernadotte Kogevinas (fille du prince Carl Bernadotte) et son compagnon Bernhard Mach, Jenni Haukio (première dame finlandaise) et Eliza Jean Reid (première dame islandaise)

Au troisième rang (de g. à d.) : la princesse Tatiana et le prince Nikolaos de Grèce et Danemark, la princesse Mabel d'Orange-Nassau, le prince Constantijn des Pays-Bas, le prince Carl Philip de Suède, la princesse héritière Marie-Chantal et le prince héritier Pavlos de Grèce, le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg, la comtesse Sophie de Wessex, Désirée Kogevinas (fille de la comtesse Madeleine Bernadotte) et son compagnon Carlos Euguster


Le lendemain, les hôtes du roi Harald V et de la reine Sonja ont été invités pour une mini-croisière et un dîner à bord du yacht royal K/S Norge. C'est sous le pluie qu'ils se sont présentés à l'embarcadère où ils ont pris par petits groupes des navettes devant les conduire jusqu'au yacht royal. Un exercice plus compliqué pour certains invités ayant une mobilité réduite en raison de leurs âges, comme la princesse Astrid de Norvège, la doyenne de ce rendez-vous du gotha. Seuls la famille royale danoise, en ce compris la reine Anne-Marie de Grèce, ont directement embarqué puisqu'ils logeaient à bord du yacht royal KDM Dannebrog.



Le soir, le gouvernement norvégien offrait un dîner à l'opéra d'Oslo. La chef du gouvernement Erna Solberg y a d'ailleurs prononcé un discours. Comparé à la veille, les invités royaux avaient été rejoints par le roi Juan Carlos et la reine Sofia d'Espagne, ainsi que le prince Joachim et la princesse Marie de Danemark. La reine Mathilde affichait une paire de pendants d'oreilles, portée pour la première fois lors de la visite d'Etat du couple royal au Danemark en mars 2017, ainsi qu'un bracelet en diamants qu'on lui connait depuis plusieurs années. De son côté, la grande-duchesse Maria Teresa avait opté pour plusieurs bijoux comportant des émeraudes. La pièce la plus symbolique était le collier, initialement un bracelet, qui provient de la reine Astrid de Belgique, tante maternelle du roi Harald de Norvège. Elle portait également une paire de boucles d'oreilles et un bracelet incrustés d'émeraudes. Quant à la grande-duchesse héritière Stéphanie, elle arborait de nouveau pour la première fois des pièces des collections grand-ducales, à savoir une partie de la parure en aigues-marines : le collier, le bracelet et les boucles d'oreilles. Après le dîner, la famille royale norvégienne et leurs hôtes ont profité d'un feu d'artifice à l'extérieur.